SACHI-IRO NO ONE ROOM
Hakuri

 
 
Noms alternatifs Année de parution/Maison d'édition Nombres de chap. vol.
Color of happiness

 
2016
Square Enix

 
En cours
4 volume
26 chapitres

SYNOPSIS

Un jour, une jeune fille de 14 ans est kidnappée...ou du moins c'est ce que la police croit.
En réalité elle tentait de fuire des parents abusifs et est aidée dans sa fuite par un stalker qui la met à l'abri dans son appartement.
Bien que lui considère son acte comme un kidnapping, elle est heureuse de la situation et lui propose de se tuer ensemble si un jour ils se font attraper.


 

LECTURE EN LIGNE

 
 
 

   
     
 
 

 

  • lilichu dit :
    24/7/2020

    A quand la suite SVP ??? ♥♥

  • Mina Brahami ? dit :
    6/5/2020

    Bonjour j'ai vu que vous avez recommencé à publier Sachi no one room !
    Merci de tout mon coeur ?? c'est un de mes mangas préférés, merci de nous
    permettre grâce à votre merveilleux travail de lire tout ces mangas
    Alors je ne vous remercirez jamais assez merci merci merci ????
    Et surtout continuez vous êtes les meilleurs ????????

  • Junesensei dit :
    13/8/2019

    J'adore ce manga, merci pour votre travail ^^

  • Wikeed dit :
    25/7/2019

    Ça a repris trop bien !!!!! Cette histoire fascinante. Tu ne m'attarderai pas dessus les commentaires précédents déjà tout dit.
    Merci de nous permettre de pouvoir suivre cette œuvre.
    Peace

  • www.henka-no-kaze.fr dit :
    28/8/2018

    Merci Johnny pour ce magnifique commentaire, qui illustre parfaitementces premiers chapitres, ne voulant pas me spoiler, je découvre quasiment l'histoire en même temps que les lecteurs, et je ressens les mêmes choses. Il y a à la fois une bon dosage de pudeur, mais aussi d'envie de décrire la réalité sans pour autant tomber dans une description crue. J'espère aussi que ça continuera de cette manière.

  • johnny dit :
    28/8/2018

    l'évolution de l'histoire est moins "sombre" que je ne le pensais; mais cela reste assez encrer dans la réalité, je trouve cette série intéressante (perte des valeurs symbolisé par la fermeture du magasin; égoïsme dicté par le soucis d'intégration, imposé par/dès le système scolaire; le poids de la hiérarchie -> l'attouchement par le professeur; thème du suicide chère au japonais; la jeune génération qui conserve l'espoir malgré tout -> la photo prémice d'un hypothétique avenir radieux; même une petite référence au neet en insinuant le fait qu'il n'a pas d'emploi, en soulignant l'absence de passant, tous au travail; ou la fracture social...) l'air de rien, la critique de la société est bien présente. j'espère que l'auteur ne tombera pas dans l'excès de mièvrerie: ça gâcherai tout, à mon sens? le dessin est très propre aussi, faussement simple: les scènes de vie quotidienne feraient presque rêver; il émane une vrai beauté de leurs vie "banale". la team viens de dénichée, là, un super projet de scantrad :3

  • www.henka-no-kaze.fr dit :
    18/8/2018

    @Johnny Rooooton premier commentaire sur le site il me semble^^
    Merci! C'est exactement le sentiment que me donne cette série!

  • johnny dit :
    18/8/2018

    syndrome de Stockholm ou désespoir d'une vie tellement misérable que n'importe quoi serait merveilleux en comparaison? leur histoire est comme un rêve insouciant, le réveil fera certainement très mal. une série réellement très prometteuse en possibilité de développement du scénario.

  •  



    Créer un site
    Créer un site